Le Journal des 20 ans - 13/20

dimanche 01 septembre 2019

Posté par Fabienne | Classé dans : 20 ans

Bannière 20 ans des Galopins

« Je suis en France à l'heure actuelle mais avant d'en parler, revenons quelques instants à Calcutta.
Au mois d'août, la pluie ne nous a pas épargné et les moustiques semblaient affamés... Il y aurait rien qu'à Calcutta environ 45000 cas de malaria recensés.
Dans les villages, la mousson a fait des inondations et beaucoup de familles ont été obligées de migrer pour un temps. Dans les rues de la ville, les gens se recroquevillaient sous des bouts de plastique et le linge trempé (moisi...) s'étalait sur les trottoirs ou s'accrochait n'importe où dès qu'un rayon de soleil apparaissait.

Surajit, environ 7 ans, a été accueilli au foyer le 9 août. Nous rencontrions Surajit à la gare depuis 1 mois mais cet enfant ne désirait pas quitter l'univers de la gare. Il vivait avec une famille sous un pont au milieu des poubelles et s'était surtout attaché au petit garçon, Rakan. Le jour de son départ, il nous a dit "Je viens visiter, mais demain, je reviens à la gare". Le lendemain : "En fait, je vais rester 4 jours". Et 4 jours après : "Je vais retourner à la gare pour dire à Rakan que maintenant je vis au foyer".
Surajit est arrivé extrêmement sale et malade. Le soir même, il a eu une forte fièvre. Le test nous a révélé qu'il avait la malaria. Surajit souffre aussi de malnutrition mais tout cela devrait rentrer dans l'ordre assez rapidement.

Antony va très bien et tout se passe au mieux à l'école. Petite anecdote concernant son nom : je me suis rendue dans une organisation où il avait été accueilli auparavant. Anecdote : Antony était chez les pères et aimait particulièrement deux d'entre eux : le père Antony et le père Georges. Comme par hasard, cet enfant s'appelle aujourd'hui Antony Georges !!!

Antony, Surajit, Nooralam et Sanjay

Sanjay a maintenant trouvé sa place au foyer et commence à bien travailler. Il a compris les mathématiques et parvient à faire additions et soustractions.
Une semaine après mon départ, Sanjay s'est enfui du foyer. Deux jours après, il est revenu en disant qu'il avait été voir sa grand-mère. Qu'il soit revenu de lui-même est bon signe et nous espérons que son choix sera définitif.

Nooralam a demandé à aller à l'école et a été admis dans une école bengali en Classe II (niveau CE 1).
Nous avons eu beaucoup de difficultés avec Nooralam (musulman) ces derniers temps, il pensait ne pas être aimé par les autres à cause de sa religion. Il s'est montré désagréable avec tout le monde et il a fallu le reprendre souvent.

Sonu est embauché à présent à temps plein. Il reste au foyer pendant mon séjour en France et il sera responsable des activités extérieures ainsi que du travail à la gare.

Les 3 plus grands font partie maintenant d'un petit club de karaté. L'inscription revient à 80 FF et 6 FF par mois ensuite.

À mon retour, nous devrions déménager. Nous pourrons ainsi accueillir un peu plus d'enfants. Le nouveau logement sera situé tout près des écoles. »

Fabienne, responsable du projet à Kolkata

Écrire un commentaire

Capcha
Entrer le code de l'image : 

   

Catégories

Archives (par date)