Le Journal des 20 ans - 3/20

lundi 01 avril 2019

Posté par Fabienne | Classé dans : 20 ans

Bannière 20 ans des Galopins

Début avril 1999, je pars à Delhi afin de rencontrer des personnes avec qui j'avais eu un lien pour monter un projet mais il s'est avéré que ces personnes n'apportaient aucun élément et ce sera donc à Calcutta où le contact avec Thierry avait été très enrichissant que je décide de tenter quelque chose. Voici un extrait de mon voyage de retour...

« Le train "Poorva Express" entre en gare quand j'arrive sur le quai à New Delhi. Un quai noir de monde où il est vraiment difficile de se frayer un passage. Heureusement je suis avec un ami "Ali" qui me tire par le bras dans les endroits impossibles. Nous parvenons tant bien que mal à mon wagon (j'ai dû perdre 2 litres d'eau avec mon gros sac) et là l'épreuve n'est pas terminée, car dans ce wagon, c'est la copie du quai...
Il me faudra 20 min pour réussir à monter et à atteindre mon siège. Dans l'étroit couloir, tout le monde s'efforce de passer, certains avec d'énormes bagages, d'autres veulent sortir. Les couchettes du haut sont déjà surchargées de gens coincés entre les valises. Les gens se crient les uns sur les autres, tous semblent vouloir donner leur avis... Dans notre compartiment, nous sommes 15 au lieu de 6 ! Évidemment nous sommes un peu serrés. Ma voisine a la jambe qui nerveusement va de droite à gauche, la mienne suit le rythme.
La chaleureuse promiscuité des trains indiens
Au moment d'installer les couchettes, c'est à nouveau un chahut indescriptible ! Les bagages du haut viennent s'entasser dans l'allée centrale et dans l'allée entre les deux banquettes face à face qui peuvent contenir logiquement 3 + 3 personnes. On reçoit des coups de coude ou de valises et les gens se mettent à crier en même temps. Enfin mon sac devient accessible et je peux manger !
Après 2 heures de sommeil sur la banquette du bas qui m'est dévolue, je me réveille. Oh surprise ! je ne suis pas seule sur ma couchette. Un homme a la moitié du corps sur ma couchette, la tête à mes pieds et le reste du corps étalé sur les bagages entre les 2. Partout les couchettes sont partagées entre 2 ou 3 personnes !... »

À suivre...

Fabienne, responsable du projet à Kolkata

2 commentaires

Le lundi 01 avril 2019, à 21:15 Murielle a dit : #1

Mon dieu ! Il en fallait du courage et de la volonté pour rester !!!

Le mardi 02 avril 2019, à 07:57 christine a dit : #2

Trop bien de te lire Fabienne !
J'attends la suite .... wink

Écrire un commentaire

Capcha
Entrer le code de l'image : 

   

Catégories

Archives (par date)