Lettre d'info des Galopins - 260 - En parlant de Arup...

jeudi 10 mars 2022

Posté par Fabienne | Classé dans : Nouvelles

Depuis 2019, notre association étend son action à d'autres enfants que ceux issus des foyers, avec toujours les mêmes objectifs, la protection des enfants les plus vulnérables et leur éducation.

Arup, en décembre 2021


Une famille dans le quartier a interpellé Fabienne en fin d'année 2021 concernant Arup, un garçon de 8 ans. C'est sa grand-mère qui s'occupe de lui car sa mère s'est enfuie il y a deux ans suite à la dépendance importante de son mari aux drogues, et elle n'est jamais revenue. Son père ne s'occupe pas de lui, il ne rentre que pour dormir ou pour demander de l'argent, toujours sous l'emprise de toxiques.

Plusieurs réunions ont été nécessaires pour envisager comment aider ce garçon car sa situation est complexe. La grand-mère travaille tous les matins et Arup est souvent seul, enfermé chez lui ou sous mauvaise influence si son père est présent. Il n'a pas de copains pour jouer et la grand-mère souhaitait que son petit-fils puisse être admis dans un foyer mais le père s'y oppose fermement.

Étant donné que Arup n'a pas ouvert ses livres pendant les deux ans où les écoles sont restées fermées, il a tout oublié et dans un premier temps, un soutien scolaire a été mis en place. Deux de nos garçons, Akash II et Saghir se sont portés volontaires pour lui donner des cours le soir et un professeur a été trouvé pour les matins.
Arup depuis le mois de mars a repris l'école et il renoue peu à peu avec un quotidien d'enfants de son âge.

Nous allons continuer à travailler avec cette famille afin que Arup puisse éventuellement bénéficier dans l'avenir d'un lieu plus sécurisé.


Vous souhaitez soutenir nos actions afin que d'autres enfants puissent à leur tour bénéficier de soutien ? N'hésitez pas à nous contacter...

Fabienne, responsable du projet à Kolkata

Écrire un commentaire

Capcha
Entrer le code de l'image : 

   

Catégories