Lettre d'info des Galopins - 98 - Assemblée Générale 2017

dimanche 09 avril 2017

Posté par Thierry | Classé dans : Nouvelles

L'Assemblée Générale 2017 des Galopins de Calcutta

L'Assemblée Générale des Galopins de Calcutta a eu lieu le 8 avril dans la même salle, prêtée par la ville de Caen, que l'année passée. Un nombre de participants toujours dans la moyenne pour la première AG orchestrée par Yves, président depuis un an.

Si l'objet était bien sûr le bilan de 2016, les propos ont été bien souvent en rapport avec l'énorme nouvelle de ce début d'année pour notre association : la nomination comme Chevalier de l'Ordre National du Mérite de Fabienne, qui bien sûr rejaillit sur tous les bénévoles de l'association, sur la reconnaissance de tout ce travail depuis ces années.
La médaille elle-même a abondamment circulé, et Yves nous a fait la surprise d'une vidéo du discours de Fabienne au Consulat de Kolkata lors de sa remise. Un moment fort, rempli d'émotion, pour tous les participants.

Le bilan financier de l'année 2016 est toujours en demi-teinte, comme depuis environ 2010 : si les bénéfices n'ont jamais été si hauts, hélas les dépenses aussi, surtout à cause de l'augmentation du coût de la vie en Inde, de la hausse du prix des Boarding Schools (compensé par l'accès à une nouvelle école, Himali Boarding School, qui nous concède des rabais très importants) et le taux de change avec la roupie, devenu moins favorable.
La bonne nouvelle est la réussite de la Convention du 24 septembre 2016 qui a dégagé des bénéfices. Malheureusement, l'engagement humain n'a pas bien suivi, comme souvent après ces rencontres.

Pour les Galopins et leurs études, l'année a été bonne. De belles réussites aux examens de Classe X et XII, malgré l'échec de trois garçons, dont deux écoliers adultes... Il y a actuellement cinq Galopins étudiants.
L'apprentissage et les formations sont désormais une option solide pour les décrocheurs. On a assisté aussi au retour de certains partis conquérir le monde, retour un peu penaud...
Sur ce thème, l'avenir se montre dense puisque près d'une dizaine de Galopins passeront un examen en 2017, et peut-être trois nouveaux étudiants.

Dans les foyers, la vie est toujours rythmée par des activités et sorties, notamment lors de la venue à Kolkata de visiteurs, de parrains.
Une nouvelle organisation pour les foyers : à la suite d'une loi indienne, les permanents dans les foyers de garçons ne peuvent plus être des femmes ; elles ont donc dû nous quitter. De plus, avec beaucoup d'enfants en pensionnat, et les grands majeurs quittant le foyer, il a été décidé de fermer un foyer, mais par contre d'ouvrir un centre (After Care Center) pour héberger les jeunes adultes qui étudient (ces modifications ont pris forme en mars 2017).

Pour terminer, une incompréhension a été découverte par Yves lors de sa visite à Kolkata en février pour épauler Fabienne durant sa remise de médaille : en Inde il est loin d'être évident pour tout le monde que quérir les moyens nécessaires au fonctionnement de l'association demande du travail, et beaucoup. Pour les indiens, être blanc, c'est être riche... Il a donc été décidé de communiquer à ce sujet, de traduire en anglais certains projets de France, notamment ceux réalisés par des enfants, des écoliers, qui s'acharnent ici pour que des enfants des rues indiennes puissent aussi aller à l'école.

Ces pensées ressortent aussi parfois dans notre pays : certains s'imaginent que l'association est un bon prétexte pour voyager gratuit, pour passer des vacances au soleil.
Nous rappelons que l'association prend uniquement en charge le quotidien des enfants (éducation, santé, logement, nourriture...).
Nous insistons pour préciser que tout ce qui sort de ce contexte : les cadeaux, sorties exceptionnelles, voyages, sont pris en charge intégralement par les parrains. À eux peut-être d'ajuster ces privilèges pour ne pas créer trop de différences entre les enfants.
Dans l'association, chacun paie ses voyages, son essence, son téléphone... Et bien sûr donne son temps sans rien compter...
Si l'association  fonctionne sans heurts depuis toutes ces années, c'est simplement grâce au travail acharné, quotidien, des bénévoles ; et c'est grâce, justement, à l'extrême maîtrise des coûts. En France, le poste le plus important des dépenses variables est... l'affranchissement...

Durant cette AG, Virginie, notre secrétaire, qui passe plusieurs dizaines d'heures par semaine à travailler pour les Galopins, et à qui on proposait de remplacer son matériel d'impression a répondu fermement : « Non, chaque euro doit aller aux Galopins ! »

C'est ÇA, notre association !

Merci à tous les participants, à ceux qui nous aident et soutiennent, et à l'année prochaine...

Mots clés : association, rencontre
Thierry, le mécano du site

Écrire un commentaire

Capcha
Entrer le code de l'image : 

   

Prochains rendez-vous

Catégories

Archives (par date)