Le Journal des 20 ans - 9/20

lundi 01 juillet 2019

Posté par Fabienne | Classé dans : 20 ans

Bannière 20 ans des Galopins

« La mousson est arrivée depuis mi-juin et nous a délivrée des grosses chaleurs. Il pleut tous les jours, mais non de façon continue. Heureusement, car déjà les rues s'inondent à une vitesse impressionnante.

Sur l'une des plus chics artères de la ville, une petite fille vient de naître. Ses parents lui ont installé une mini moustiquaire sur le trottoir et souvent je la vois dormir sur son bout de tissu, bien loin de toute préoccupation.

Pour ma part les mois derniers ont été plus que surchargés. Je ne savais pas toujours où donner de la tête mais tout avance puisque le 1er foyer est créé...

Le premier foyer a donc ouvert ses portes le 5 juillet avec l'arrivée de Sanjay, 10 ans...

Sanjay est un enfant que nous rencontrons depuis longtemps à la gare. Ces derniers temps, il s'était beaucoup rapproché de nous et réclamait toujours pour venir avec nous. Il était toujours très déchirant de partir car il nous accompagnait jusqu'au bus et nous faisait des signes de la main assez tristement. Il a passé ses 2 premières journées à jouer (billard indien, puzzle, cartes, ballon... )... Cet enfant n'a jamais été à l'école et n'a vraiment aucune connaissance et aucun esprit créatif. Il n'a probablement jamais été motivé pour quoi que ce soit.

Sanjay, Antony et Nooralam au foyer en juillet 1999

Antony, 8 ans, est arrivé le 8 juillet. Son histoire est très compliquée. Il vient de l'état de Mumbai et est arrivé à Calcutta petit avec son père et 4 de ses frères et soeurs. Il a été accueilli à Don Bosco en 1997, mais suite à des désaccords, il s'est enfui en mai 99. Nous l'avons rencontré plusieurs fois en juin et il a accepté de venir dès que nous lui avons proposé. Antony déborde d'énergie. Il est brillant pour les études, pour la danse, le foot... et il est franchement drôle. J'ai contacté rapidement une école et il commence le lundi 26 juillet.

Nooralam, 9 ans, est arrivé le 22 juillet. Ses parents ont décidé de déménager il y a quelques mois et n'ont pas voulu que l'enfant les suive. Nooralam s'est retrouvé seul et s'est alors dirigé vers Calcutta. Il est intelligent, très souriant et extrêmement doué pour la gymnastique.

J'ai embauché une jeune femme, Mouna, qui reste 24/24 H au foyer. Elle a pour charge de veiller à ce que tout se passe bien et à être présente pour les enfants. Son salaire équivaut à 200 FF par mois.

Une autre femme vient 2 fois par jour pour la cuisine et le ménage (salaire = 75 FF par mois).

Quant à Sonu, il est de plus en plus efficace à la gare et se montre d'une grande patience avec les enfants. Il a réellement bien su entourer Sanjay à son arrivée. Il fait son travail avec cœur et m'a demandé hier s'il ne pouvait pas être embauché à plein temps. Il sait en effet que je recherche une personne polyvalente pour la gare et le foyer. »

Antony, plus tard, nous parlera de sa vie à la gare ; son interview est à lire ici.

À suivre...

Fabienne, responsable du projet à Kolkata

Écrire un commentaire

Capcha
Entrer le code de l'image : 

   

Catégories

Archives (par date)