Le Journal des 20 ans - 6/20

mercredi 15 mai 2019

Posté par Fabienne | Classé dans : 20 ans

Bannière 20 ans des Galopins
« La chaleur commence à nous étouffer de ce côté-ci du globe. Dès 7 heures du matin, le soleil nous attaque et ne nous laisse que peu de répit. Nous transpirons au rythme des robinets mal fermés, les ventilateurs tournent à fond 24h/24, le goudron sur les routes se ramollit par endroits... Dans la région de Delhi, il y a eu des pointes à 48° et de nombreuses victimes, alors ne nous plaignons pas. Et puis rappelons le, pour voir le côté positif..., le soleil apporte aussi les mangues...
Il y a quelques jours, nous avons eu une journée entière de pluie. Une pluie diluvienne s'est abattue sur la ville vers 7 heures du matin et à 9 heures certaines routes étaient déjà inondées. Bel avant-goût de la mousson. Les trottoirs se sont par endroits protégés de grands plastiques sous lesquels les habitants de la rue se sont agglutinés. Et la vie continue ! Quant à moi, j'ai fait ma propre expérience des inondations en ne trouvant pas mieux que de tomber dans un trou ! L'eau en effet, pas très claire, fait que l'on marche au hasard.... je suis ressortie, sous le regard amusé des Indiens, dégoulinante et sale jusqu'en haut des cuisses. Je vous laisse imaginer mon arrivée dans le bureau de l'organisation où je me rendais... »
« Je continue de visiter des ONG travaillant auprès des enfants des rues mais je ne vais pas vite. Il en existe une cinquantaine... Je suis en général bien reçue mais il semblerait qu'il existe tensions et compétition. Il n'existe pas vraiment de travail en commun. Cela serait pourtant intéressant pour l'enfant afin de le diriger au mieux et pour ceux qui veulent commencer un travail, afin de connaître les priorités, les zones couvertes... »
« Nous avons rencontré 2 handicapés mentaux affamés. Il est vraiment difficile pour eux de trouver à manger car ils ne sont pas débrouillards comme les autres gosses de la gare. J'essaie de trouver une solution pour eux mais le frère que j'ai contacté n'est pas venu au rendez-vous et le lendemain les enfants avaient disparus. »
Groupe d'enfants de la gare dans un train
« À chaque fois que nous allons à la gare, nous rencontrons un groupe de 4 ou 5 enfants d'environ 10 à 14 ans. Ils nous connaissent bien à présent et de bons contacts se sont établis. Ces enfants ne veulent pas rester en institution et préfèrent la vie mouvementée de la gare. Vérifier les trains, ramasser les bouteilles qu'ils revendent contre 1 ou 2 roupies (14 centimes). Nous essayons de les vêtir correctement et leur avons offert une fois le cinéma (une place revient à 1,50 FF). Ils étaient vraiment heureux ! »
« 2 jeunes environ 12 ans, viennent de s'échapper de prison. Ils nous racontent leurs conditions : 60 dans une pièce et une nourriture plus que médiocre. Ils nous disent aussi qu'il y a des tout petits.. Un a une vilaine plaie au pied... »
Fabienne

Extraits des premiers bulletins "officiels".
Le jeune avec une plaie au pied se nommait Prakash...

À suivre...

Fabienne, responsable du projet à Kolkata
À lire également sur ce thème :

Écrire un commentaire

Capcha
Entrer le code de l'image : 

   

Catégories

Archives (par date)